EMINESCU À BERLIN 
Georgiana Chivu

          La seconde etape universitaire d'Eminescu c'est Berlin(1872-1874).Il frequente surtout les cours de la Faculté de Philosophie.

          Il fait des recherches concernant la culture indienne;on entrouve de nombreux échos dans ses  poèmes, comme c'est le cas,par exemple ,de la cosmogonie indienne qu'il transpose dans sa vision de la genese,telle qu'elle figure dans la Prémiere lettre. Il traduit des fragments importants de la CRITIQUE DE LA RAISON PURE de Kant, approfondit l'antologie et la morale de Schopenhauer. Selon les projets de Maiorescu,qui le soutient materiellement, il devait  passer le doctorat en philosophie en vue d'une nomination comme profésseure a  l'Université de Iassy. Mais il avait trop de scrupules pour s'engager effectivement  dans cette voie.  Il etudie à fond la litterature allemande,surtout les poètes romantiques;il s'interesse à la litterature anglaise, avant tout à Shakespeare, qu'il a pratiqué en version allemande et pour lequel il aura un culte toute sa vie durant.À Vienne déjà il était un admirateur des lettres françaises et Victor Hugo était pour lui un symbole de force creatrice, de participation au combat. Comme lui,il va éssayer de donner une "LEGENDE DES SIECLES"dans le poème posthume MEMENTO MORI. Sensible aux evenements de l'époque,il suit l'évolution du conflict franco-prussien en enregistre les échos.À Vienne il avait commencé le poème EMPREUR ET PROLETAIRE, qu'il va developer et dont la forme definitive parait en 1874.  

À Berlin,Eminescu continue ses recherches dans le domaine du folklore;il connait en version allemande le conte dont il tirera son chef-d'oeuvre, HYPERION. Il elabore des versions personnelles de tel on tel conte,qui  abontissent finalement à des poèmes de grande resonnance,tel le célèbre Calin.  

 
*
Georgiana Chivu
  10th class C
  Eforie- Sud High School, Romania
  Teachers: Ghita Marcela & Postelnicu Mihaela
*
Home   French